Canal+ continue de reculer en France et de progresser en Afrique

Canal+ continue de reculer en France et de progresser en Afrique

Crédit photo: Ecofin

Mai 2016

(Agence Ecofin) - Canal+ a gagné 500 000 nouveaux abonnés en Afrique en 1 an, soit entre mars 2015 et mars 2016. Le groupe français de télévision payante a désormais dépassé les quelques 2 millions d’abonnés sur le continent.

Cette part africaine était avancée jusqu’en février dernier, alors que Canal+ comptait environ 5,5 millions de clients hors de la France. Ces chiffres ont été actualisés ce 11 mai 2016, avec les résultats sur le premier trimestre 2016, publiés par le groupe vivendi, propriétaire de Canal+.

Le groupe de télévision enregistre sa plus forte performance en Afrique. Ici, la progression annuelle de 500 000 nouveaux abonnés a largement dépassé la croissance générale du groupe qui se situe à 170 000 nouveaux abonnés sur l’ensemble des marchés. La France continue d’afficher un résultat négatif avec une perte de 183 000 abonnés en 3 mois. C’est essentiellement grâce au marché africain que le portefeuille mondial de Canal+ atteint 15,4 millions d’abonnements. Vivendi parle d’ailleurs de « très bonnes performances des activités de télévision payante en Afrique ».

Voilà une tendance qui dure depuis 2 ans. Canal+ recule en France et progresse rapidement sur le continent africain. De 2013 à aujourd’hui, le nombre d’abonnés est passé de 700 000 à plus de 2 millions. En janvier dernier, Jacques du Puy, président de Canal+ Overseas, la division internationale de Canal+, annonçait que le marché africain connaît une croissance moyenne de 30% par an, soit un supplément de 500 000 nouveaux abonnés. « Cela ne sera pas comme ça tous les ans, mais nous sommes sur une pente de croissance forte », avait-il avoué, sans donner l’équivalent financier de ces performances. Jérôme Bodin, analyste de la banque Natixis, prédisait en 2014 que le résultat d’exploitation brut de Canal+ en Afrique passerait de 60 à 150 millions d’euros environ en 2018.

Dans tous les cas, « Vivendi a décidé que l’Afrique était une zone d’investissement prioritaire », avait dit Jacques du Puy. L’objectif est d’abonner un foyer sur deux raccordés à l’électricité, afin d’atteindre 5 millions d’abonnés dans les prochaines années, selon David Mignot, directeur général pour l’Afrique de Canal+ Overseas.

Cette ambition justifie l’offensive de Canal+ sur le continent. D’une part, les prix ont été revus à la baisse. La parabole est désormais gratuite et l’abonnement mensuel a atteint 5 000 F.Cfa. D’autre part, l’offre s’est renforcée avec l’introduction de 25 nouvelles chaînes Tv dans les bouquets de Canal+ en 2015. Le groupe a aussi pénétré le marché en proposant des formules de payement via le téléphone mobile, l’objectif étant de faciliter l’accès aux services pour réduire le taux de désabonnement. Celui-ci reste plus élevé qu’en Europe, ce qui fait la complexité du marché africain malgré son fort potentiel de croissance.

Assongmo Necdem

à propos de l'auteur

BeMARKETING Staff
BeMARKETING Staff

Marketing Experts

Laisser un Commentaire

Dans la même catégorie