Les Subsahariens consomment toujours plus de télévision et moins de radio, selon l’étude Africascope 2016

Les Subsahariens consomment toujours plus de télévision et moins de radio, selon l’étude Africascope 2016

Crédit photo: Ecofin

Février 2017

(Agence Ecofin) - La télévision continue d’être bien consommée en Afrique au sud du Sahara, selon l’étude Africascope sur les médias, publiée chaque année par le groupe Kantar TNS. En 2016, l’étude s’est déployée dans 7 pays francophones : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, Rd Congo et Sénégal. La population étudiée est composée des 15 ans et plus, soit quelque 16,8 millions d’individus.

L’information majeure que révèle Africascope 2016 est la hausse du temps quotidien de consommation de la télévision, soit 28 minutes de plus par rapport à 2015. Chaque personne regarde la télévision en moyenne pendant 4 heures par jour. Ces chiffres sont d’autant plus consolidés que le nombre de téléspectateurs est resté stable. Ils sont 15,1 millions, soit 90% de la population étudiée. Environ 3,5 chaînes de télévision sont regardées en moyenne par jour.

Il y a des pays où les chaînes nationales (publiques et privées comprises) affichent des parts d’audience assez faibles : Gabon (16%), Cameroun (29%), Côte d’Ivoire (30%) et Mali (35%). Or, en Rd Congo, au Burkina Faso et au Sénégal où l’offre locale est importante, les chaînes nationales dépassent 50% de l’audience globale. Parmi les chaînes internationales et panafricaines, les plus regardées sont Novelas Tv, TV5 Monde, Nollywood Tv, Trace Africa, Canal+ Sport et France 24.

La consommation radio offre des chiffres moins homogènes d’un pays à l’autre. Ainsi le Cameroun récolte moins d’une personne sur 2 qui écoute au moins une radio tous les jours alors qu’au Mali et au Burkina Faso, la radio est écoutée par 9 personnes sur 10. Ces 2 pays d’Afrique de l’Ouest sont les seuls où le nombre d’auditeurs est aussi élevé que la part de téléspectateurs au quotidien. En effet, sur l’ensemble des 7 pays étudiés, la radio perd du terrain. Globalement, elle récolte par jour 67% de l’audience des 15 ans et plus, contre 69% en 2015.

Contrairement à la télévision, les Africains préfèrent nettement les radios africaines qui mobilisent en moyenne 80% de l’audience, et même 91% au Sénégal. Le reste de l’audience revient pour l’essentiel à Radio France International.

à propos de l'auteur

BeMARKETING Staff
BeMARKETING Staff

Marketing Experts

Laisser un Commentaire

Dans la même catégorie