En une année, les abonnés aux services de m-banking de Diamond Bank sont passés de 1 à 2 millions

En une année, les abonnés aux services de m-banking de Diamond Bank sont passés de 1 à 2 millions

Crédit photo: Ecofin

Février 2017

(Agence Ecofin) - Le groupe bancaire nigérian Diamond Bank revendique 2 millions d’abonnés à ses services de banque via le mobile au terme du mois de janvier 2017. C'est une amélioration de 100% comparée à la situation au 16 janvier 2016, mais surtout c'est une forte accélération des adhésions à ces services, comparé aux trois précédentes années.

L'application avait été lancée en 2013 et trois années plus tard, que la banque a célébré son millionième inscrit, un chiffre qui a doublé en seulement 12 mois. Les services concernées sont l'application de Banque mobile et le Diamond Y'ello en association avec l'opérateur de téléphonie mobile MTN.

«Au-delà de l'augmentation du nombre d'abonnés, nous nous concentrons sur l'amélioration de l'expérience client sur ces plates-formes, et toute ces innovations proviennent directement de la rétroaction de nos clients», a déclaré Robert Giles, le directeur du service banque de détail chez Diamond Bank, commentant cette évolution.

Le digital est au cœur de la transformation des services bancaires au Nigéria. Plusieurs banques disent vouloir élargir l'inclusion financière dans une économie ou près de 100 millions de personnes n'ont pas accès aux services bancaires classiques. Mais au-delà de cet objectif de développement, il y a en ligne de mire le lucratif marché des commissions sur les transactions financières via les technologies.

En 2016, les paiements bancaires via les plateformes électronique au Nigéria, ont atteint 65,16 trillions de nairas (208,5 milliards $). Les données fournies par la banque centrale et l'agence nigériane des statistiques, révèlent que, l'équivalent de près de 423 millions $ de transactions ont été réglées via l'internet, tandis que les paiements via le mobile ont atteint 2,42 milliards $.

Dans son rapport financier pour les 9 premiers mois de l'année 2016 s'achevant à la fin septembre, Diamond Bank indique que les frais et commissions obtenus des cartes de crédit et des transferts d'argent, ont contribué pour 9,28 milliards de nairas (environ 29,7 millions $ au taux de change actuel) dans ses revenus.

Idriss Linge

à propos de l'auteur

BeMARKETING Staff
BeMARKETING Staff

Marketing Experts

Laisser un Commentaire

Dans la même catégorie