La Côte d’Ivoire a désormais sa société de Vidéo à la demande

La Côte d’Ivoire a désormais sa société de Vidéo à la demande

Crédit photo: Ecofin

Mai 2016

(Agence Ecofin) - En Côte d’Ivoire, la société MIABOX a lancé les précommandes au service de Vidéo à la demande (Vod) et de télévision en direct sur Internet. La phase de commercialisation devrait débuter dans l’intervalle du 1er juin au 1er juillet 2016.

Cette société se présente comme le premier opérateur local sur le marché de la Vod et de la télévision en direct sur Internet. MIABOX démarre ses activités avec une offre de 50 chaînes de télévision dont 25 africaines. Le service de Vod propose 5 000 heures de films et séries. Un catalogue diversifié qui comprend des productions africaines (nigérianes, ivoiriennes, ghanéennes, sud-africaines et kényanes), des telenovelas d’Amérique latine, mais aussi des films américains et français.

Le service MIABOX sera accessible via son site web, des applications d’appareils mobiles, mais aussi sur les plateformes des opérateurs de téléphonie mobile. Des partenariats sont noués pour rendre le service disponible dans les chambres d’hôtels. A travers ce déploiement, la société a l’ambition de couvrir plusieurs pays africains et les pays d’Europe qui concentrent des diasporas africaines.

Fondée et dirigée depuis 2015 par Vamehi BAMBA, la société MIABOX est membre de la French Tech Abidjan, une plateforme qui regroupe les acteurs du numérique en Côte d’Ivoire. Le pays assiste à la naissance d’un marché de la télévision et de la vidéo sur Internet.

Toutefois, MIABOX devra affronter la concurrence de la start-up française Summview qui, depuis mars 2015, propose une offre de télévision et de vidéo à la demande en partenariat avec la société de télécoms MTN. Le marché a aussi été investi par le groupe Canal+.

à propos de l'auteur

BeMARKETING Staff
BeMARKETING Staff

Marketing Experts

Laisser un Commentaire

Dans la même catégorie